Assurez votre protection sociale

Avant une expatriation, assurez-vous d’accomplir toutes les démarches pour assurer votre protection sociale ainsi que celle de votre famille (remboursements des frais de maladie, hospitalisation, accidents du travail, retraite, assistance rapatriement, protection juridique, responsabilité civile,…).

  • Au regard de l'administration française, vous serez soit détaché, soit expatrié.
  • Avec le statut de détaché, vous continuez de cotiser au régime français de sécurité sociale, de retraite et d'assurance chômage.
  • Avec le statut d’expatrié, vous êtes dans l'obligation de cotiser au régime de protection sociale du pays d'accueil. Vous pouvez compléter votre couverture sociale par une adhésion à la Caisse des Français de l'étranger.

N.B : Sauf convention particulière, les documents établis en France, destinés à être présentés à une autorité étrangère, doivent être légalisés auprès du bureau des légalisations du Ministère des Affaires Etrangères.
Les systèmes de santé étant différents à l’étranger, les Français habitués à un système de santé très protecteur, sont donc souvent déroutés…
Malgré les idées reçues que peuvent avoir certains, il n’est pas nécessaire de partir à l’autre bout de la planète pour trouver des systèmes de santé très différents du système français (exemple de la Grande Bretagne).
Il est donc primordial de bien se renseigner et de bien s’assurer d’être protégé avant son départ. En effet, les coûts liés à la santé peuvent s’avérer très élevés (exemple : une journée d’hospitalisation en soins intensifs peut atteindre 7500€ en Amérique du nord, en Asie ou en Afrique du sud…). Il est donc fortement recommandé de se prémunir et de se doter d’une assurance santé prenant en charge l’avance des frais en cas d’hospitalisation.
Par ailleurs, dans certains cas il est difficile pour le patient de se faire comprendre par le corps médical dans un pays de langue étrangère, ou de se retrouver hospitalisé dans un pays inconnu. La venue d’un proche peut alors permettre au patient d’être réconforté et de supporter cette épreuve avec ses proches…
Enfin, il existe de nombreux pays où l’accès à des structures sanitaires de qualité reste problématique. Il faudra alors rapatrié le patient dans le pays le plus proche, où les conditions sanitaires acceptables . Cette démarche peut présenter certains coûts pris en charge par l’assurance santé complémentaire.
Dans le but de simplifier les inquiétudes liées à la santé des expatriés, JP Labalette SA propose des solutions santé proche de « la logique française » avec une prise en charge plus ou moins confortable (selon les choix de l’adhérent) des dépenses de santé, du rapatriement, et de la responsabilité civile.
Les soins de santé et/ou sinistres seront à la fois couverts dans le pays d’expatriation mais aussi en France.